L'étude "restauration" du Loir

L'étude "restauration" du Loir

la D.I.G. ; Dernière étape avant les travaux !

A l’heure actuelle, les études du Contrat territorial du Loir et ses affluents entrent dans leur quatrième et dernière phase, la réalisation de la Déclaration d’Intérêt Général et du dossier d’autorisation au titre de la loi sur l’eau.

Les actions seront réalisées uniquement sur le périmètre du S.M.A.R. Loir. La D.I.G.  et les actions soumises à la loi sur l’eau concernent 60 communes et près de 400 km de cours d’eau.

Le programme d’actions exposé dans ce dossier de Déclaration d’Intérêt Général et de demande d’autorisation au titre de la Loi sur l’Eau codifiée est basé sur la nécessité d’améliorer la qualité de nos cours d’eau que ce soit d’un point de vue de la qualité de l’eau superficielle ou de la qualité physique des rivières.

Ces études, débutées en avril 2010, ont fait l’objet d’une concertation soutenue avec l’ensemble des acteurs et usagers de l’eau. Près de 20 réunions de comité de pilotage ont été organisées afin d’établir ce programme d’actions. Ce comité de pilotage était composé notamment d’élus, de partenaires institutionnels et financiers, et d’associations diverses représentant indirectement la population et les usagers (associations environnementales, de propriétaires riverains, de pêcheurs, de canoë-kayac, d’irrigants,…).

La procédure de D.I.G. a officiellement débuté le 17 janvier dernier. Le dossier (actualisé) a été transmis au commissaire enquêteur par CD. Une première réunion avec la commission d’enquête pour faire le point sur la procédure (remarques sur le dossier, procédure, planning,…) a eu lieu le 29 janvier à la D.D.T.  

L’enquête publique devrait débuter à partir du 25 mars 2013 pour une durée de 6 semaines. La commission d’enquête est constituée de 3 commissaires titulaires et 1 suppléant. Une affiche distribuée par la D.D.T sera à afficher dans chacune des 60 communes concernées par la D.I.G. Ces affiches devront être mises au plus tard 15 jours avant le début de l’enquête. 50 affiches plastifiées devront être installées « sur site », soit au bord des rivières. Les communes membres du S.M.A.R. seront mises à contribution et choisiront les emplacements les mieux appropriés. Un C.D. avec l’intégralité des documents sera distribué à l’ensemble des communes membres du S.M.A.R. Ces mêmes documents sont disponibles sur ce site internet en cliquant ici

Un point presse sera organisé au début du mois de mars afin d’informer au mieux la population.

10 dossiers complets en format papier seront disponibles dans 10 communes du territoire (communes choisies par la D.D.T. ; Bonneval, Cloyes-sur-le-Loir, Châteaudun, Illiers-Combray, la Bazoche-Gouët, Brou, Vieuvicq, Moulhard, Montigny-le-Chartif et Courtalain).

Une adresse mail a été mise en place pour centraliser les remarques de l'ensemble des acteurs au cours de l'enquête : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

L'étude "restauration" de l'eau

17092009-Bonneval-_STEP_2_-_vue_Loir_amont

Retour à la page précédente

Afin de répondre aux objectifs d’atteinte du bon état écologique fixés par la directive cadre sur l’eau, il a été décidé de mettre en place un contrat territorial sur le bassin versant du Loir en Eure et Loir.

Suite au diagnostic du SAGE Loir, ce contrat proposera des actions pour l’amélioration de la morphologie des masses d’eau qui est l’une des principales causes de la non atteinte du bon état écologique. Le but est de redonner un aspect et un fonctionnement plus naturel aux rivières permettant ainsi d’améliorer la qualité de l’eau et des habitats aquatiques.

Le Pays Dunois, en attendant la création d’un grand syndicat unique sur le bassin du Loir, a recruté Mathieu Beaujard en septembre 2009 comme animateur de bassin afin de lancer et suivre les études préalables nécessaires à ce contrat.

Les rivières concernées par ces études sont : Le Loir, l’Ozanne, l’Yerre, la Conie, l’Aigre et l’Yron dans leur partie Eurélienne. Au total, ce sont  318 Km de cours d’eau qui sont concernés. Des études complémentaires sur la Thironne et la Foussarde ont été lancées dès le début de l'année 2011 afin de diagnostiquer l'ensemble des rivières du bassin du Loir en Eure et Loir.

23092009-Molitard_la_Conie

Ces études ont pour objectif de réaliser un diagnostic complet sur ces cours d’eau et de proposer un programme de travaux sur 5 ans permettant ainsi de répondre aux objectifs de bon état écologique imposés par la réglementation. Ces travaux concerneront les différents compartiments des rivières (berges, lit mineur, ripisylve,….). Des bilans seront réalisés à mi-parcours et en fin de contrat afin d’évaluer les impacts positifs des travaux menés sur nos rivières.

Suite à un appel d’offres, le bureau d’études THEMA-ENVIRONNEMENT a été retenu pour mener cette mission qui a débutée en avril 2010 et se terminera fin 2011 (18 mois d’études environ). Les travaux débuteront début 2012, après enquête publique et seront initiés par le futur syndicat unique du bassin du Loir en cours de création.

Le Pays Dunois a décidé de mener les même études sur la Thironne et la Foussarde afin d’obtenir une cohérence territoriale au niveau du bassin du Loir en Eure et Loir. Ces études complémentaires, portées par le Pays Dunois, on commencé le 14 janvier 2011 et dureront 11 mois maximum. Les résultats obtenus seront associés à ceux définis par les premières études. Ainsi, à la fin de l’année 2011, un programme d’actions unique pour le Loir et l’ensemble de ses affluents sera élaboré afin de définir les travaux à mener sur le bassin pour la période 2012-2016.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces études nous vous invitons à aller consulter les pages suivantes :

Le déroulement des premières études (Loir, Ozanne, Yerre, Conie, Aigre et l'Egvonne/Yron)

Le déroulement des études complémentaires (Thironne et Foussarde)

 

Zoom sur le Pays

S'informer